coupsdecoeurenasie

A topnotch WordPress.com site

Au pays des Lolos

Mercredi 15 mai : Départ surprise vers Bao Lac

vietnam-mai-2013 358
Après une bonne nuit réparatrice, je tente un petit déjeuner à l’européenne au resto à touristes Au Viet Restaurant. Le café à 20 000 VND me fait grand plaisir. Hier soir, je m’étais entendu avec les deux Français pour rejoindre Ha Giang dans le même bus qu’eux. Mais ce matin, je réfléchis toujours à la suite de mon parcours : Bao Lac, Ha Giang, Cao Bang, Bac Ha… Finalement, je retrouve le même moto-taxi qui m’avait déjà emmené sur les marchés. On discute un peu et je me décide à rejoindre en sa compagnie Bao Lac (700 000 VND), sachant qu’aucun bus ne s’y rend. On mettra quasiment 2 h 30 de route plutôt convenable et avec des paysages variés. Les monts karstiques cédant leur place à des montagnes bien plus verdoyantes.
vietnam-mai-2013 324
On fait quelques haltes en route. A Bao Lac, il me dépose devant un hôtel Song Lam qui longe la rivière. La chambre m’est proposée à 200 000 VND. Elle est plus que correcte pour le prix. Un petit tour dans le bourg assez éparpillé. Un gros bourg somnolent, il faut dire que le thermomètre atteint les 37 degrés. Ca me change de Dong Van.
vietnam-mai-2013 321
Je fais un petit tour du marché où j’achète mangues et pastèque. Ca me rafraîchira à l’hôtel. Je tombe ensuite sur internet que je n’avais pas vraiment cherché depuis le début du séjour. Je me balade dans la ville où je suis le seul touriste ce jour-là. Pas mal de locaux ont l’air surpris de ma présence. Pour converser, ce n’est pas encore gagné : personne ne m’a encore aligné trois mots en anglais. Pas simple pour trouver un guide ou un moto-taxi afin de rayonner dans la région et patienter jusqu’à dimanche, grand jour de marché. Un homme m’invite dans son épicerie. Chouette ! Un futur pote qui va me parler en Anglais. Je déchante vite : il ne maîtrise pas du tout la langue.
Le soir, repas dans un resto tout proche de mon hôtel. Un peu cher pour le peu de viande dans l’assiette et service pas trop aimable.
Jeudi 16 mai : En solo chez les Lolos
vietnam-mai-2013 336
Ce matin, il faut que je trouve de quoi m’occuper. Pour commencer, je vais trouver une gargote qui fait le plein de locaux. Et pour cause, le pho y est excellent. Je m’y rendrai d’ailleurs tous les matins. L’estomac rempli, je me décide à marcher au bord de la route, au hasard je prends la direction de Cao Bang. J’ai bien fait de prendre une grande bouteille d’eau car il commence à faire bien chaud.
vietnam-mai-2013 331
Après deux kilomètres de marche, une moto s’arrête à ma hauteur. J’ai juste le temps de lancer  » Lolo » au chauffeur qu’il acquiesce. Je monte sur l’engin et me rends vite compte qu’il y a des relents d’alcool. Et pour rien arranger, mon pilote porte les séquelles d’une chute récente aux avant-bras. Bref, pas très rassurant tout ça. Au bout de 10 km, il emprunte un chemin mi terre, mi cailloux. Autant dire, ça balance.
vietnam-mai-2013 338
Un homme rencontré en route me confirme que les Lolos ne sont pas loin. Car j’avais quelques doutes avec mon pilote fatigué. Après 5 km de grimpette, on est obligé d’abandonner le chemin car il devient impraticable et la moto ne tient plus le rythme. Je suis accueilli par des enfants, puis par quelques femmes dont certaines portent la tenue traditionnelle Lolo. Mon accompagnateur du jour, à qui j’ai donné un billet, a disparu dans une maison et je ne le reverrai plus. Je fais mon petit tour dans ce village d’une cinquantaine d’habitations.
vietnam-mai-2013 332
Pour ce qui est de la communication avec les Lolos, ce n’est pas vraiment gagné. Et même avec un guide vietnamien, ça aurait été compliqué car les Lolos parlent un dialecte qu’ils sont les seuls à comprendre. Je ne m’éternise pas trop dans le village, même si je ne ressens aucune agressivité. Mais le fait d’être seul tout là haut complique un peu plus la tâche. En quittant le village, une femme Lolo me remet un ticket (20 000 VND). Et c’est là que je découvre le nom du village Khuoi Khon. C’est donc ici que France 2 a tourné l’émission de Frédéric Lopez En Terre Inconnue chez les Lolos noirs avec Frédéric Michalak.
vietnam-mai-2013 340
Désolé pour les Lolos, mais je suis venu un peu plus incognito. Faute de pilote, je suis reparti à pied après une petite halte à l’école où les enfants s’amusaient à me donner leurs origines : Lolos, Thays, Nungs essentiellement. Avant que certains ne récitent les chiffres en Français. Pour eux, il ne faisait aucun doute que j’étais Français et d’ailleurs, il n’y a quasiment que cette nationalité qui vient jusqu’à  eux.
Me revoilà parti pour 15 km à pied. Finalement à 6 km de l’arrivée, alors que sans un coin d’ombre, je commençais à être en mode surchauffe, une moto m’a ramené à Bao Lac pour 20 000 VND.
vietnam-mai-2013 334
Le soir, je mange dans la rue, une spécialité que je n’avais pas encore goûtée : du riz gluant avec salade, viande et croutons. Pas mauvais du tout, même si je me rends compte qu’autour des tables il n’y a que de très jeunes enfants et leurs mères. Bon j’ai compris, c’est un plat très nourrissant.
C’est là que je rencontre un groupe de dix Français qui se demande comment je peux voyager seul dans une telle région. Pour leur part, ils ont été mal accueillis chez Lolos. Faut dire que dans un village, ils n’ont pas dû passer inaperçus.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 16, 2013 par .

Calendrier

juin 2013
L M M J V S D
    Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

%d blogueurs aiment cette page :