coupsdecoeurenasie

A topnotch WordPress.com site

Deux jours de trek au pays des Hmongs

Lundi 13 et mardi 14 mai 2013 : Une marche au milieu des montagnes…
et des Hmongs
vietnam-mai-2013 189

Hier, j’en ai pris plein la vue avec les marchés locaux. Cette fois, pendant deux jours de trek, je vais tout autant être fasciné par les paysages, ces successions de monts karstiques. Et surtout ces rencontres avec une majorité de Hmongs, des Thais, mais aussi des Lolos.
vietnam-mai-2013 192
Rencontres aussi avec les hommes et les les femmes qui travaillent dans les terres, les enfants qui se rendent à l’école, les rares commerçants des villages, les porteuses de bois croisées dans les chemins escarpés. Ou ces enfants venus de nulle part qui errent dans les montagnes, loin de leur village.
vietnam-mai-2013 200
Le lundi matin, nous sommes partis avec Va, mon jeune guide hmong, qui ne parle que 3 ou 4 mots d’Anglais. Mais il a été d’une précieuse compagnie, du fait notamment qu’il connaît bien les villages hmongs, ce qui nous permet de rentrer plus facilement chez les locaux. Où nous sommes toujours accueillis avec le thé et très souvent aussi avec l’alcool de maïs. Parfois même, il connaît des chauffeurs de moto qui nous prennent en charge et nous font gagner un peu de temps sur la marche.
vietnam-mai-2013 202
La marche, je l’oubliais presque. Elle m’a semblé assez correcte, même si sur cette première journée, on a bien fait 25 km. De Tai Phin, Sa Phin à Lung Tao où nous avons passé la nuit. Nous sommes en terre hmong, où les hommes sont vêtus de noir avec la casquette, tandis que les femmes portent des tenues très colorées, avec un petit foulard sur la tête et parfois une écharpe qui entoure le visage. Des couleurs très souvent vives qui attirent le regard du touriste que je suis. Les locaux croisés en chemin sont tout aussi surpris car il faut reconnaître qu’ici, les touristes en trek se font rares, très rares.
vietnam-mai-2013 208
Nous traverserons plusieurs petits villages blottis dans les montagnes. Villages parfois endormis car nombreux sont ceux à travailler dans les terres au même moment. En chemin, avant Sa Phin, le paysage de montagne se fait de plus en plus impressionnant : un mélange de Van Vieng (Laos), de baie d’Along et de Yangshuo (Chine). Des monts karstiques éparpillés à perte de vue et des petits chemins de terre qui s’enfoncent dans la vallée. Magique. Je n’avais jamais vu de tels paysages après tant de voyages. Et quelle tranquillité. Il faut dire qu’ici, contrairement à Sapa ou Bac Ha, les bus de touristes n’ont pas encore fait leur apparition. Et l’absence de guide parlant Anglais sur place en freine plus d’un.
vietnam-mai-2013 213
Nous arrivons à Lung Tao, un peu avant 17 heures, où une famille hmong m’accueille dans sa maison. Mon guide Va veut absolument que je prenne une douche. Il m’emmène au bout du village dans un bassin où l’eau est stagnante et pas très propre. Je ne me laverai qu’à moitié et sans grand plaisir.
Le soir, un repas nous attend avec riz, légumes verts et gras de porc qui à la longue devient vite écoeurant. La nuit, ce sera sur un lit très dur que je la passerai, avec le bruit des insectes, des vaches et des porcs de l’étable voisine et réveillé au petit matin par les coqs.
vietnam-mai-2013 215
Le matin, pas de marche, mais départ à moto pour Malé et Lung Cu. Finalement ma seule vraie marche de la journée sera pour gravir le monument de Lung Cu et ses centaines de marches. De là haut, on jouit d’une vue extraordinaire sur les rizières, les montagnes et la frontière chinoise. J’assiste à la cérémonie de la levée du drapeau vietnamien durant laquelle on me tient un peu à l’écart.
vietnam-mai-2013 244
Lung Cu est le seul endroit où mon permis a été vérfifié à deux reprises par les autorités. Une fois même, on nous interdira d’emprunter une route. La proximité de la frontière chinoise doit y être pour quelque chose.
vietnam-mai-2013 228
En fin de matinée, je retrouve les deux Français et leur guide parlant anglais. On se retrouve dans un petit village au nord de Lung Cu où une fête Lolo est en préparation. Un repas nous attend dans une famille, où encore une fois l’alcool de maïs coule à flot. Je rencontre les premières femmes de la minorité Lolo avec des tenues très colorées.
En fait, elles sortent principalement leur costume pour les jours de fête. Sur ce coup-là, j’ai donc eu de la chance. On assiste à quelques danses et chants, puis repartons à moto vers Dong Van, par une route toujours aussi splendide. Ce soir, repas avec les deux autres Français dans une petite cantine qui sert des raviolis fort bons.
vietnam-mai-2013 313
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 16, 2013 par .

Calendrier

juin 2013
L M M J V S D
    Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

%d blogueurs aiment cette page :