coupsdecoeurenasie

A topnotch WordPress.com site

A la poursuite des Nungs

Vendredi 17 mai : L’hospitalité au pays des Nungs

vietnam-mai-2013 344
Ce matin, retour dans ma gargote préférée pour un pho avec boeuf et petits croutons. On me regarde toujours aussi exaspéré du fait que je ne maîtrise pas encore les baguettes. Avant ce petit déjeuner, j’avais demandé à l’accueil de l’hôtel où se trouve le village de Dong Mu où a lieu un marché ce jour. Pour une fois, les explications sont claires : c’est à 26 km de Bao Lac et ça coûte 300 000 VND l’aller-retour à moto. Le problème, c’est que je ne trouverai personne pour y aller.
Sur un coup de tête, je quitte la ville à pied, je franchis un pont en bois et voilà que je suis trois femmes en tenue traditionnelle qui rejoignent (très certainement) leur village avec les provisions achetées à Bao Lac.
vietnam-mai-2013 349
On est sur une route bitumée avant qu’elles ne dévient sur un chemin de terre pentu. A leur grand étonnement, elles remarquent que je les suis. Eh oui, je n’ai pas trouvé d’autre alternative pour rejoindre un village. Ca se complique lorsque les trois femmes se séparent et que je perds la trace de la dernière. Peu importe, il y a un village en contrebas. Je m’y aventure. Il y a une petite dizaine de maisons. Ma présence ne semble pas déranger, hormis les enfants peut-être qui sont assez craintifs. Il y a quelques femmes avec des tenues traditionnelles. J’essaie d’engager la conversation pour identifier la minorité à laquelle elles appartiennent. Mais je n’en saurai guère plus, si ce n’est que ce ne sont pas des Lolos.
vietnam-mai-2013 348
je poursuis ma route et croise des femmes qui reviennent du travail. Parmi elles, deux dames qui portent de longs morceaux de bois. Et surprise, l’une d’entre elles me fait un signe de la main pour que je la suive. Voilà que je suis invité dans une grande maison en bois sur pilotis. Je suis dans une famille Nung, où vivent deux femmes et un adolescent. L’accueil est chaleureux autour d’une succession de thé, puis un alcool au miel, un peu trop sucré à mon goût.
vietnam-mai-2013 351
Je fais voir les photos que j’avais prises juste au moment de notre rencontre, lorsqu’elles portaient ces énormes morceaux de bois. Les photos les font bien rire. Dommage qu’on ne puisse pas échanger à cause de la barrière de la langue. Les deux femmes se mettent à cuisiner et vont préparer un véritable festin avec des salades, du tofu, de la viande… Elles ont pris tout leur temps dans la préparation, à-même le sol, dans ce qui fait office de cuisine.
vietnam-mai-2013 354
Nous mangeons autour d’une table basse, échangeons des sourires, des rires aussi surtout quand mes baguettes s’entremêlent.
Avant de partir, je leur glisse un petit billet, mais ce n’est pas du tout ce qu’elles attendaient. Confusion. Le fils me ramène à moto jusque Bao Lac et ça tombe bien, il n’a plus d’argent. Le billet que j’ai donné permettra de faire le plein.
Demain, il y a un autre marché à Coc Pang. Je ne sais pas encore où je vais me retrouver…
vietnam-mai-2013 355
Dans la soirée, je me fais une petite coupe chez un coiffeur très méticuleux (30 000 VND), puis repas dans un resto local face au marché avec deux sortes de viande, du riz, des légumes verts (70 000 VND). Je rentre à temps à l’hôtel car un orage éclate.
vietnam-mai-2013 352
Samedi 18 mai : Où est passé le marché ?
vietnam-mai-2013 357
Ce matin, réveil de bonne heure pour de nouvelles aventures. Je vais dans ma gargote préférée pour une soupe. Je fais maintenant partie des habitués. A peine 8 heures, je cherche désespérément un moto-taxi pour Coc Pang où selon le calendrier lunaire, il y a un marché. Finalement, après quelques refus, je trouve un gars qui accepte de m’y emmener puis de revenir sur Bao Lac (400 000 VND). Pour un coup, mon plan abouti. Nous voilà partis sur une route qui de temps à autre donne des signes de faiblesse, à cause des restes de l’orage d’hier. Les paysages sont chouettes, mais je vais vite déchanter.
vietnam-mai-2013 356
A l’approche du village, j’aperçois la place du marché quasiment vide. J’ai confirmation sur place, ce n’est pas le jour du marché. En revanche, il doit y avoir un grand repas en préparation : les hommes abattent des animaux, tandis que les femmes nettoient la vaisselle. On rebrousse chemin avec quelques regrets. Mais je me dis que demain à Bao Lac, si le calendrier lunaire ne me joue pas un vilain tour, je devrais être comblé avec le grand marché. Et pour un coup, cet après-midi, c’était farniente, soleil, lecture… Une première pause pendant le voyage.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le juin 17, 2013 par .

Calendrier

juin 2013
L M M J V S D
    Juil »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Archives

%d blogueurs aiment cette page :